Comment convertir vos images en format WebP ?

Le format WebP a été développé par Google il y a déjà 10 ans pour sa première version. Son objectif : permettre un chargement plus rapide des pages web.

Ce format est en effet jusqu’à 80 % plus léger que le JPEG. Jusqu’en 2018, la plupart des navigateurs ne le prenaient pas en charge, ce qui rendait son utilisation hasardeuse (personne n’a envie d’afficher une page avec de jolis carrés blancs à la place des visuels).

Aujourd’hui, alors que la vitesse de chargement des pages devient un critère pour leur référencement, proposer des visuels en WebP devient de plus en plus important.

Utilisez les outils officiels pour convertir vos images en WebP

En tant que développeur du WebP, Google accompagne évidemment les créateurs de pages internet dans la conversion de leurs images. Les fichiers les plus utiles seront certainement cwebp, qui encode les images en JPEG, PNG ou TIFF pour les transformer en WebP et dwebp, qui décode le WebP en PNG.

Les noms des fichiers qui vous intéressent dans le répertoire Google sont :

  • ibwebp-1.1.0-windows-x64.zip : pour Windows-x64.
  • libwebp-1.1.0-linux-x86-64.tar.gz : pour GNU/Linux-x86_64.
  • libwebp-1.1.0-mac-10.15.tar.gz : pour Mac OS X 10.15 (Catalina).

Une fois ces fichiers téléchargés, il vous suffira d’utiliser la ligne de code correspondante :

  • cwebp -q 80 image.png -o image.webp
  • ou dwebp image.webp -o image.png

Retrouvez d’autres informations plus techniques dans cet article : Codeur.com

Testez d’autres outils de conversion

Vous pouvez aussi convertir par lots vos fichiers JPEG en WebP, notamment pour les insérer dans WordPress (une option utile si vous n’êtes pas un ou une fan de codage.

Le plugin Optimus s’intégrera directement dans votre WordPress. Il existe en version gratuite ou payante selon le nombre de fonctionnalités dont vous avez besoin (détails des tarifs sur Optimus.io).

Même Gimp, bien connu en tant que logiciel gratuit de traitement d’images, s’est mis au WebP avec un plugin adapté. Il vous reviendra de sélectionner la qualité de l’image, avant de l’insérer dans votre site web.

Ces différentes solutions vous permettront d’avoir des pages web qui se chargent plus rapidement. Pensez néanmoins à vérifier si les navigateurs prennent ou non en charge le format WebP, car cette donnée change régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *